La reconquête industrielle de la France est en marche!

Un Club fondé par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs, mais un club ouvert. Ouvert à ceux qui n’ont pas encore osé, ouvert à ceux qui hésitent, ouvert à ceux qui ne feront jamais le pas mais qui veulent aider, soutenir, investir pour réindustrialiser la France.

01Manifeste

La désindustrialisation de la France s’est faite dans une quasi indifférence pendant près de 40 ans. Alors que les usines fermaient les unes après les autres, écrasées par des taxes, des normes et des règlements de plus en plus sévères, que l’investissement des entreprises stagnait, le courant de pensée dominant n’y voyait pas un signal d’alerte important.

Quand les uns considéraient l’industrie comme une grande machine à broyer la condition humaine, les autres estimaient que l’avenir était dans les services et à peu près tous prenaient les investisseurs familiaux, les actionnaires et les entrepreneurs au mieux comme des vaches à lait, au pire comme l’ennemi à abattre.

Il aura fallu la crise de Gilets Jaunes pour se rendre compte que toutes ces politiques ont été désastreuses. Il aura fallu la crise du Covid 19 et ses pénuries de masques, de gels hydro-alcooliques etc. pour réaliser à quel point notre manque de capacités de production nuit à notre souveraineté nationale. Un pays sans industrie est un pays qui s’éteint.

Heureusement, contre ces courants puissants et dévastateurs, quelques-uns ont décidé de se battre, de résister, d’investir, malgré la sinistrose. Tous n’ont pas réussi, mais certains ont tenu bon. Et depuis quelques années, ils sont rejoints par d’autres et sont de plus en plus nombreux.

Eux ont compris que l’industrie c’est la vie : Elle est le cœur de l’innovation, elle est un employeur qui investit et qui forme, un contribuable qui renforce les finances publiques, un citoyen qui fait battre le cœur de nos territoires car elle a besoin d’espace pour déployer ses outils. Elle est aussi un grand client pour les entreprises de service. Et, parce que la réalité est parfois paradoxale, avoir plus d’usines en France est un bon moyen de lutter contre le réchauffement climatique : produire plus près des centres de consommation, dans notre pays dont les normes écologiques sont parmi les plus exigeantes du monde, c’est l’assurance d’émettre bien moins de CO2 qu’en faisant venir les produits made in Superloin jusque dans nos magasins préférés.

A l’heure où la France vient de reprendre position dans le top 5 des pays les plus attractifs pour l’investissement, où une partie de nos gouvernants redécouvre qu’on a besoin de produire en France, où les consommateurs deviennent plus éthiques et conscients qu’il est utile de consommer Français, à l’heure où les cycles technologiques permettent de retrouver de la compétitivité face à des pays à bas couts, nous pensons qu’il est indispensable de nous engager pour soutenir les efforts de ceux qui y ont toujours cru.

Après le temps de la résistance, nous entrons dans celui de la reconquête. Et la reconquête passe par le rassemblement. C’est parce que certains d’entre nous se sentent parfois seuls, que tous veulent échanger entre pairs, que beaucoup veulent transmettre leur expérience et encourager ceux qui se lancent que nous avons eu l’idée de ce club.

Un Club fondé par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs, mais un club ouvert. Ouvert à ceux qui n’ont pas encore osé, ouvert à ceux qui hésitent, ouvert à ceux qui ne feront jamais le pas mais qui veulent aider, soutenir, investir pour réindustrialiser la France.

Parce que nous pensons que de petites actions concrètes valent mieux que de stériles indignations et de veines chasses aux sorcières, nous préférons l’entre-aide aux coups de gueules, le partage de nos réseaux aux complaintes, la mise en commun d’expertises aux défilés et aux banderoles. Nous sommes trop nombreux, en France, à penser qu’il suffit de râler, de dénoncer, pour résoudre un problème. Alors nous invitons nos compatriotes à l’action.

Nous avons la conviction que les politiques, s’ils peuvent améliorer notre cadre de travail, ne pourront pas créer des emplois eux-mêmes. C’est à nous de prendre notre part. Alors faisons-le, tous ensemble.

02Les fondateurs

Gilles Attaf, Laurent Moisson et Emmanuel Deleau ont dessiné les règles de fonctionnement du Club: un club apolitique, ouvert à tous ceux qui veulent agir plutôt que de se plaindre, donner du temps plutôt que de s’indigner, le tout pour soutenir ceux qui prennent des risques.

03Adhésion

L'admission d'un membre

L’admission de chaque membre sera soumise à une double cooptation et à l’avis du conseil de direction du club.

La cotisation pour les membres

La cotisation annuelle pour les membres est de 416,67 € HT (500 euros TTC).

04Nos Prochains Évènements

05Newsletter

Recevez les actus et la veille
Forces Françaises de l’Industrie

06Actualités

Retrouvez la nouvelle vidéo de Laurent Moisson pour les FFI : https://www.youtube.com/watch?v=7T0GntjcXdw Une France qui rouvre des usines vertueuses Communiqué de presse du 29 mai 2020. Et si la France devenait une PME nation ? C'est le défi que se lancent les Forces Françaises de l'Industrie, C Retrouvez l'interview de Gilles Attaf sur Ecoréseau.Fr >>ARTICLE<< Gilles Attaf, ex-dirigeant du dernier costumier français Smuggler rep Les Forces Françaises de l’Industrie invitent les grandes entreprises à tendre la main aux PME La crise sanitaire a permis à la France d’ouvrir les yeu Hey, toi, Grand Groupe ! Tu es fort, tu es prospère. Tu es tout là-haut, bien exposé, en pleine lumière… Te souviens-tu quand tu étais petit ? Tout p
9 Sep 2019

La Caravane des FFI

Alors que le Made In France tente de résister au black friday et à ses produit Made In Superloin, les Forces Françaises de l’Industrie vous invitent à v Retrouvez la tribune vidéo de Laurent Moisson : https://www.youtube.com/watch?v=P8oxhtIm898 Les Forces Françaises de l'Industrie s'engagent pour la r Cette semaine, les FFI passent à l'action en présentant des initiatives concrètes pour contribuer à la réindustrialisation de la France. 🇫🇷🚀 Laurent Pour bien commencer l'année, voici le point de vue passionnant de Carlo Purassanta, Président de Microsoft France, sur la réindustrialisation de la Fran Les Forces Françaises de l'industrie vous invitent à leur prochaine session, le Jeudi 30 Janvier au restaurant le Sarté. Pour vous inscrire à la soir Contre le Coronavirus : l’Industrie, c’est la vie ! Nous manquons de masques, de gels hydro-alcooliques et de kits de dépistage. Dans l'urgence, nos f   "Aujourd'hui, on a créé les FFI (Forces Françaises de l'Industrie) car on s'aperçoit que ce ne sont pas les politiques qui vont faire avancer